Isolation contour fenêtre, comment faire ?

18 mai 2019 Non Par Alexandre

Face aux menaces engendrées par le caractère imprédictible du climat, les occupants d’un bâtiment doivent se montrer proactifs et prévoyants. L’un des meilleurs moyens de lutter contre ces aléas météorologiques est de se procurer des fenêtres parfaitement isolantes. Malgré toutes les précautions que l’on peut prendre pour préserver ces menuiseries, la nature a toujours le dernier mot et tout ce que l’on peut faire, c’est de prendre des mesures correctives. Quand ces fameuses fenêtres commencent à perdre ses caractéristiques isolatrices, de jour en jour, la maison perd son confort tant au niveau thermique qu’acoustique.

D’après une étude statistique, environ 20 % de cas que les fenêtres ou les portes mal isolées sont les sources de la perte de chaleur dans une habitation. Pourtant, il existe plusieurs solutions pour isoler la fenêtre, il ne s’agit pas seulement de changer l’ancienne fenêtre, mais d’autres options s’offrent à vous si vos budgets sont moindres. De ce fait, il s’agit d’isoler le contour de vos fenêtres sans recours au remplacement divers. Pour pouvoir connaître les différentes astuces afin de procéder à cette isolation, nous vous invitons à suivre cette rubrique.

Calfeutrer vos fenêtres en moindre coût avec des joints

Pendant l’hiver, la plupart des gens commencent à dépenser plus d’énergie en matière de chauffage puisque leurs fenêtres ou leurs portes sont mal isolées. Le froid commence à se pénétrer de plus en plus dans la maison suite à ce problème. Dans le cas où vous n’avez pas de budget pour changer vos anciennes fenêtres par une nouvelle, vous pouvez calfeutrer vos fenêtres avec des joints.

Le joint est une solution très moins cher qui vous aide à calfeutrer le contour de vos fenêtres pour empêcher toutes fuites d’air froid entrant dans la pièce. Par contre, il vous favorise une isolation à courte durée pour améliorer le confort de votre maison dans une période restreinte.

Les différents types de joints

En effet, il existe trois types de joint existants sur le marché à savoir les joints en mousse, ce sont des joints qui peuvent être visibles dans les supermarchés avec un prix extrêmement abordable. En effet, ce joint est très facile à poser, il vous suffit seulement de dérouler le joint tout au long de rebord de votre fenêtre et de les couper à chaque angle. Doté d’une efficacité limitée, il doit être changé généralement tous les 2 ans.

Quant au joint métallique, contrairement à celui du dernier, ce joint est en effet difficile à poser, car il nécessite une fixation d’une bande métallique souple autour de la bordure d’une fenêtre. Ainsi, avec un coût onéreux, il vous procure une isolation optimale pour une longue durée que ce soit au niveau phonique ou thermique.

Et enfin, le joint en silicone, le joint le plus efficace des trois et aussi expansif. La pose de ce joint nécessite un pistolet pour faciliter l’installation. En étant une solution optimale pour isoler une fenêtre, il permet aussi d’assurer l’étanchéité de cette dernière avec une durabilité abondante.