Montage d’une porte de garage sectionnelle motorisée

6 décembre 2019 Non Par Alexandre

Avant, avec l’utilisation des portes de garage traditionnelles, de multiples inconvénients ont fait surface et face à ces contraintes, plusieurs propriétaires se sont plaints. Ces anciennes portes étaient en effet difficiles à manipuler au fil du temps et une fragilité de sa structure peut largement inquiéter n’importe quel utilisateur. Heureusement, sur le marché, de nombreuses offres existent et l’un entre elles se porte sur les portes sectionnelles. Ces atouts ne manquent pas de charme et séduisent de plus en plus de particuliers. Elles peuvent s’ouvrir de façon verticale et se logent facilement sous le plafond. Avec ces fonctionnalités, de larges espaces sont prodigués. Dans cette rubrique, quelques étapes vont suffire au montage de votre propre porte de garage sectionnelle motorisée.

Fixez les dormants

À l’instant de ces homologues, ce modèle est muni d’une double paroi dont les panneaux sont remplis de mousse isolante qui vont garantiront une protection optimale contre les intempéries. Son système anti-pince-doigts assure une sécurité complémentaire contre les incidents éventuels. À l’aide d’une meuleuse avec disque-métaux, vous allez enlever les fixations métalliques de l’ancienne porte. Vous allez ensuite procéder de la même façon avec les guides et douilles que vous devez combler avec un mortier de rebouchage. En tout, ce sont six fixations que vous devez placer sur les montants latéraux des dormants. Avec l’aide d’un tire-fond, il vous faudra fixer au sol les montants.

Mettez en place les rails

Cette étape consiste à connecter le rail de guidage vertical à celle horizontale. Grâce à des suspentes visées, vous devez fixer ces deux rails par l’intermédiaire de rail courbe boulonné. Avec votre niveau à bulle, il sera essentiel de vérifier l’horizontalité des rails. Assurez-vous également que ces rails soient perpendiculaires à la partie supérieure du dormant. Dans la dernière étape, il vous incombera de placer les ressorts de traction situés au droit des dormants. À réaliser en binôme, gardez les ressorts rigides et la porte grande ouverte jusqu’à ce que vous ayez fini la pose finale.

Qu’en est-il de la motorisation ?

Compte tenu des difficultés liées à l’assemblage des différents composants, il sera peut-être obligatoire de faire appel à un professionnel. Par contre, si vous vous sentez d’attaque, veuillez suivre à la lettre ces consignes. La première chose à faire est de poser la douille de l’arbre d’entraînement. Pour y parvenir, placez l’extrémité des rails sur la douille et glissez-le délicatement jusqu’à atteindre la tête d’opérateur. Avec une patte métallique boulonnée, positionnée le rail d’entraînement dans le plafond et centré face à la porte. Après cette étape, fixez ensuite les équerres au plafond et retirez la traverse. Mettez un joint mastic entre le mur et le montant et descendez doucement de façon à obtenir une quantité régulière. Quand vous aurez fini les vérifications, connectez votre mécanisme aux réseaux électrique à l’aide de câbles phase neutre et terre.